Le Bokeh : isoler un sujet en créant un fond flou

Tout le monde rêve de faire des photos nettes. Avec un peu d’entraînement et en fonction de votre matériel, vous y arriverez. Il y a une notion que peu de gens maîtrisent, c’est le fond flou, ou BOKEH. Le bokeh, c’est l’art de créer un flou qui va isoler votre sujet qui lui, devra être net. Attention, rien à voir avec le fond filé ! Ici, le sujet ne roule pas à 200 km/h sur un circuit, il est simplement statique.
Exemple :

Bokeh d'une fleur

Dans cette image, seule l’arrivée du printemps, symbolisée par la fleur de mirabellier, attire le regard. En effet, le fond flou ne pollue pas l’œil et le cerveau « comprend » ce qu’il faut regarder : la fleur.

Le bokeh peut servir à suggérer. Il permet de laisser place à l’imagination. Par exemple :

Bokeh culinaire : un cookie mis en avant

Dans cette image, l’idée est de porter l’attention sur le cookie, fait maison. Le bokeh permet au visiteur d’imaginer qu’avec quelques accompagnements, il peut y avoir un moment de dégustation sympathique. Peut-être un café, ou un peu de confiture.

Techniques pour réaliser un bokeh

Ce n’est pas le but de ce Tuto, mais il faut quand même intégrer les notions suivantes :

  • Vous ne ferez pas de beaux fonds flous avec tous les appareils. Les smartphones, par exemple, ou la plupart des boîtiers en Automatique, font en sorte que vos photos soient nettes partout.
  • Plus le diaphragme a de lamelles (9 au lieu de 7), plus le bokeh est beau.
  • Plus l’arrière-plan est éloigné, plus le bokeh est marqué.
  • Plus la focale est longue, mieux c’est : un 300 mm est préférable à un 50 mm.
  • Il vous faudra une optique de qualité, avec une grande ouverture. En effet, plus l’optique est lumineuse (f/2,8 par exemple, mais f/2 ou f/1.4 c’est encore mieux), plus le bokeh est beau. Sur ce point, un conseil. Avec un objectif ouvrant à f/1.4, restez à f/2 ou f/2.8 ; la qualité de l’image y gagnera (vignetage).
  • Enfin, un détail et pas des moindres, ce sera plus facile avec un Reflex Full Frame (24×36) qu’avec un APS-C, et a fortiori, qu’avec un capteur encore plus petit (Bridge ou smartphone).

Préparer sa prise de vue

Appareil en mode priorité à l’ouverture (A ou Av), grande ouverture (f/2 par exemple), longue focale si vous avez un zoom et… il ne vous reste plus qu’à trouver un sujet : le chat, la voisine pour un portrait, une fleur, bref, tout est possible.
Vous éloignez votre sujet de l’arrière plan, par contre vous vous rapprochez du sujet, mise au point sur lui, et il ne vous reste qu’à déclencher.
Un arrière plan lumineux avec plusieurs sources de lumières donne des petites sphères de couleurs du plus bel effet.
Exemple de Virus Photo :

Voilà , il ne vous reste plus qu’à essayer. A vous de jouer !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Si vous avez participé à un roulage et que vous souhaitez obtenir vos photos, n'hésitez plus : contactez-nous !

En cours d’envoi

©2018 - La Pellicule Moto - Une association de photographes sur circuit moto

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?